Oui j’ai peur

niceJe savais quel article je voulais publier le vendredi 15 juillet. Je l’avais d’ailleurs commencé mais pas terminé. Je comptais le finir le matin même puis le poster mais il y eu ce drame. J’ai donc choisi de ne rien mettre au lendemain de cet ignoble attentat. J’avais l’impression que tout ce que je pourrais dire ou faire serait bien futile. J’ai préféré attendre aujourd’hui pour me manifester à nouveau sur le blog.

C’est en surfant sur Twitter vers 23h en ce jour de Fête Nationale, que j’ai appris la terrible nouvelle. Le monde a semblé une nouvelle fois s’arrêter. Je m’endors sur le bilan déjà bien trop lourd d’une trentaine de morts, pour découvrir en ouvrant les yeux le lendemain matin que ce chiffre est maintenant de 84. Difficile de retenir les larmes. Difficile de ne pas frémir d’effroi en pensant aux enfants touchés. Difficile de se dire qu’il suffit d’être aux mauvais endroits au mauvais moments pour que tout bascule.

Des familles, des jeunes, des moins jeunes, des touristes … qui voulaient juste admirer le ciel s’illuminer et qui injustement l’ont rejoint beaucoup trop tôt.

Alors OUI pour tout vous dire j’ai peur. J’ai peur de me retrouver dans la foule, j’ai peur dans les grandes surfaces, au cinéma … j’ai peur si je sais qu’un de mes proches va assister à un concert, un match ou toutes autres manifestations.
J’ai peur pour l’avenir car j’ai du mal à croire que cela puisse se calmer.

img_7027.jpgMais cette peur ne doit pas me faire oublier qui je suis, qui nous sommes, et d’où nous venons. Car OUI je suis française et je viens d’un pays libre, d’un pays qui a toujours rayonné dans le monde et que des fous, des fanatiques tentent d’éteindre en semant la panique.

Leur but ? Nous déstabiliser et créer le chaos et on ne vas pas se le cacher : mission accomplie.
Paris a vu sa fréquentation baisser après les terribles événements de novembre, c’est maintenant Nice qui va subir les mêmes dommages.

On a beau dire qu’ils ne doivent pas gagner, malheureusement on ne peut nier que le climat est tendu, anxiogène, pesant. Bien sur nous allons tous retourner à notre quotidien, à nos occupations, après plusieurs jours de gueule de bois, la vie va reprendre son cours. Mais pour combien de temps ? On ne doit pas oublier toutes ces personnes pour qui tout s’est arrêté lors de ces dates fatidiques, toutes ces familles endeuillées, ces enfants partis trop tôt …

Nous devons apprendre à vivre avec cette guerre silencieuse qui nous est clairement déclaré depuis de nombreux mois et qui peut frapper n’importe quand, n’importe où, n’importe qui.

Alors OUI j’ai peur, j’ai même très peur. C’est surement pour cela que j’ai choisi d’écrire ces mots, c’est peut-être égoïste de chercher de l’apaisement dans l’écriture, mais c’est une façon aussi de partager.

Nous sommes tous impliqués que nous ayons été directement touchés par ce drame ou pas. C’est la France qui est visée, c’est nous, c’est notre liberté.

Pendant que je rédige ces lignes, la télévision est allumée, les informations tournent en boucle. Je sais ce n’est pas la meilleure des idées, mais c’est comme un besoin de rester connecté à l’actualité et pourtant chaque image me frappent encore de plein fouet. Doit-on s’habituer à l’horreur ? NON !

Nice c’est la France, c’est le Sud, c’est la Côte d’Azur, c’est cette belle région que nous aimons tant, alors j’ai envie de finir avec quelques photos de Nissa la Bella.

Crédit photo @Pinterest

IMG_9864     Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager:

10 Commentaires

  1. 16 juillet 2016 / 10 h 46 min

    Vivre et la meilleure réponse à cette barbarie.
    Alors oui, moi aussi, j’ai peur, peur pour les miens, peur de revivre l’angoisse d’être sans nouvelles des liens cette nuit la, peur pour ma mini, dans quel monde va t elle grandir ?!
    Alors oui jai peur mais tous ensemble, on se relèvera mains dans la main et on continuera à se balader encore plus fort sur la Promenade des Anglais.

    • Jess
      17 juillet 2016 / 19 h 50 min

      Oh oui, cette peur pour les enfants est bien trop grande, mais bien sur nous allons continuer à nous rendre sur la Promenade, sur les terrasses à Paris … Bisous à toi !

  2. Angie2307
    16 juillet 2016 / 11 h 03 min

    C’est poignant ce que tu as ecrit. Je partage chaque mot. Le peuple français doit s’unir et rester fort contre cette barbarie. #jesuisnice, #jesuisparis, #jesuischarlie…

    • Jess
      17 juillet 2016 / 19 h 46 min

      #jesuisfrançaise ;) Je te remercie et je suis heureuse de voir que mes mots font écho.

  3. Sonia
    16 juillet 2016 / 18 h 18 min

    Un article très touchant et tellement vrai.

    • Jess
      17 juillet 2016 / 19 h 44 min

      Merci !

  4. 16 juillet 2016 / 18 h 44 min

    Très belles paroles je suis d’accord avec vous .

    • Jess
      17 juillet 2016 / 19 h 44 min

      Merci beaucoup

  5. Gisèle
    16 juillet 2016 / 20 h 39 min

    Un très beau texte moi aussi j’ai peur pour notre avenir et celui de mes enfants ! Nous ne pouvons pas vivre dans cette terreur et j’espère bien que nous en viendrons à bout rapidement ! Cette année aura été horrible. Quand je pense à toutes ses familles endeuillées je me sens touchée et tellement triste et choquée par tant de violence. Mais la vie doit continuer…

    • Jess
      17 juillet 2016 / 19 h 42 min

      Je l’espère aussi, mais j’ai bien peur que la route soit encore longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *