*PARTIE 1 (DYSMORPHOPOBIE, HYPERPHAGIE, HASHIMOTO…)

Le blog évolue et se construit autour des mes passions, de mes découvertes, de mes coups de coeur, mais aussi d’expériences.

Forcément j’ai envie d’évoquer ce qu’il se passe en ce moment dans ma vie et donc de parler de la deuxième maladie auto-immune que l’on vient de me diagnostiquer : la thyroïdite de Hashimoto.

La thyroïdite de Hashimoto n’est pas simplement une perturbation de la thyroïde, c’est une maladie auto-immune, ce qui signifie que les anticorps de l’organisme se retournent contre les cellules de la thyroïde, l’endommageant et créant des lésions. Cette « destruction auto-immune » entraîne une hypothyroïdie. C’est justement ce dernier point qui peut-être traité, car le processus d’auto-destruction auto-immunitaire est non curable.

Il faut savoir bien entendu que chaque personne réagit différemment néanmoins voici la liste des principaux symptômes

Maux de gorge   /   Ganglions   ⁄   Gonflement   /   Maux de dents   /   Douleurs dans le visage   /   Paupières enflées   /   Peau sèche   /   Démangeaisons   /   Ongles fragiles   /    Perte de cheveux   /   Tachycardie   /   Vertige   /   Prise de poids   /   Sentiment de froid   /   Épuisement   /   Léthargie   /   Faiblesse   /   Nausée   /   Maux de ventre   /   Problèmes de digestion   /   Douleurs articulaires   /   Engourdissement   /    Crampes   /   Dépression   /   Perte de mémoire et de concentration   /   Angoisse   /   Perturbation des règles   /   Absence de désir

Le traitement prescrit dans ce cas là est le Lévothyrox. Comme me l’a si bien dit mon docteur, il devient mon nouveau meilleur ami, je vais devoir le prendre tous les jours, toute l’année, à vie. 

Bon à savoir :

Avec le Lévothyrox il ne faut pas manger de pamplemousse, ni boire de jus de pamplemousse, bref éviter tous les dérivés du pamplemousse proche de la prise du comprimé, car cela peut altérer le pouvoir du médicament voir même augmenter ses effets indésirables. Le mieux est même de ne pas en consommer pour éviter toutes mauvaises interactions. 

De même il faudra faire attention avec le soja qui ne fait pas bon ménage avec les problèmes de thyroïde.

À venir un article avec des conseils alimentaires ;)

IMG_9864     Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *