Blogueuse en bois ?

Je vous ai déjà fait plusieurs articles sur le sujet de l’acceptation de soi ou encore sur celui du blogging. Pourtant j’ai l’impression qu’il y aurait encore beaucoup à dire.

Ces derniers jours j’ai passé beaucoup de temps sur les réseaux, il faut dire que vu qu’ayant été en convalescence, je n’avais pas grand chose à faire et forcément le téléphone à la main, j’ai squatté Instagram.

Alors que je râle de la baisse d’engagement sur l’application et la perte quotidienne d’abonnés, je m’aperçoit que celles dont le nombre de followers est toujours en progression (parfois de façon spectaculaire) ont pas mal de points communs.
C’est quelque chose qui m’a sauté aux yeux, la plupart des influenceuses en vogue en ce moment, et toutes celles qui émergent ont un profil assez similaire. Généralement en dessous de 30 ans, très (voir très très) fines, les cheveux mi-long avec un tie and dye, et bien souvent des tatouages. Même la déco de leur intérieur est dans le même esprit.

Leur feed Instagram se ressemblent également autant dans le style, les couleurs ou le contenu … Et bien entendu elles envoient du rêve.

 

La bouée licorne que l’on peut voir un peu partout. Bon j’avoue je suis jalouse, elle est canon !

 

Il existe des exceptions mais globalement on peut dire qu’il y a une tendance qui se distingue. 

Comme c’est la saison, on peut se rendre compte que ce sont des filles qui « en jettent » en maillot et qui n’hésitent pas du coup à se montrer. Et là je me suis dit que j’étais bien différente d’elles, avant de me souvenir qu’à leur âge (car oui il y a souvent au moins 5 ans d’écart entre elles et moi) j’avais le même physique. 

Cela donne quand même pas mal de complexes, parce que forcément on a tendance à se comparer et ça c’est une sacré erreur. On le sait, les photos Instagram c’est souvent beaucoup de mise en scène pour donner une impression de perfection.

Malgré tout, cela amène à se poser des questions. Devant toutes ces images, je me demande si j’ai vraiment ma place

 

Face à tout ça c’est compliqué de ne pas se remettre en question, de ne pas se demander si on est à la hauteur surtout lorsque le « paraitre » devient une composante de votre travail. Ce n’est pas la vocation première d’un blogueur mais la société de l’image dans laquelle nous sommes a fait évoluer tout ça dans ce sens.

On constate alors une uniformité dans le comportement des « influenceuses », c’est tellement flagrant que cela donne lieu à des caricatures comme celle de Maxime Gasteuil qui est vraiment hilarante et tellement proche de la réalité.

 

 

 

Je plaide coupable ! Moi aussi il m’arrive de faire comme tout le monde, d’avoir les mêmes expressions, la même façon de faire, les mêmes envies mode, déco, food …

J’ai toujours l’impression de chercher un peu mon style, même si je m’affirme plus qu’avant et cherche moins à « rentrer dans le moule » qu’avant.

Ce qui m’importe le plus c’est de faire les choses en accord avec ma personnalité et mes gouts. Tant pis si mon feed Insta est moins « vendeur », si je ne fais pas des tonnes de stories, si je n’ouvre pas tous les jours des colis …

Tans pis aussi si je traite des sujets qui me plaise et pas juste ceux qui peuvent être à la mode. Après tout le principal c’est de continuer à prendre du plaisir en bloguant, même si bien entendu on espère toujours que cela sera lu et que les autres y trouveront un intérêt. 

Alors oui même avec l’espoir et la volonté que mon activité grandisse, je veux rester moi tout simplement.

 

Short Primark / Débardeur Babou / Lunettes Pâquerettes 

IMG_9864     Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

1 Commentaire

Laisser un commentaire