Blue mood / De l’importance d’être soi-même

Un mur bleu, de jolis dessins de street artists (et de Jean-Charles de Castelbajac), ou comment rendre les choses plus belles …

Le sujet de cet article m’est venu alors que je regardais des story sur Instagram. La façon dont les filles (et les garçons) s’adressent à leur public à tendance à m’interpeller. C’est la surenchère de petits surnoms affectueux, parfois inventés pour essayer de se démarquer. Personnellement je me vois mal appeler sans cesse mes followers par ce genre de sobriquets qui peuvent en plus se montrer infantilisants. 

Je me vois mal clamer à tout va « mes amours » pour qualifier les personnes qui me lisent. Cela me parait  surjoué et complètement exagéré. Car oui, même si pour moi avoir une communauté fidèle est un réel plaisir, j’ai tout de même une certaine retenue. On pourrait peut-être qualifier ça de pudeur mais les relations virtuelles présentes sur les réseaux sociaux ont beau être un véritable moteur, il ne faut pas non plus aller dans l’exagération, sous prétexte que l’on a une certaine notoriété. 

Enfin je dis ça aussi parce que cela ne correspond pas à ma personnalité. Je ne vais pas donner des petits noms à une personne rencontrée la veille, alors forcément sur les réseaux je suis un peu la même. 

 

 

Je veux être moi en toutes circonstances, ne pas tricher, ne pas mentir. Ce n’est pas parce qu’un écran nous sépare que je dois me montrer différente de qui je suis au fond. 

J’entends régulièrement des gens se plaindre du décalage qu’ils constatent, qu’il soit physique ou mental, lorsqu’ils rencontrent certainement blogueuses/instagrameuses IRL. Cela donne souvent lieu à des déceptions et je trouvent cela dommage. Je ne veux pas renvoyer une fausse image, je ne veux pas être déconnectée de la réalité, et donner l’impression d’être inaccessible. 

Bien que parfois la vérité soit embellie, je suis une fille normale avec des problèmes, des petits bonheurs, des déceptions, des tracas en tout genre … 

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Je ne vais pas passer mon temps à me plaindre et cela ne se ressent peut-être pas mais le quotidien est rude surtout en ce moment. Néanmoins les réseaux et le blog c’est aussi une façon de s’évader, alors je revêt mon plus beau sourire et je viens vous parler de tout et de rien. 

Je me confie à vous lorsque le besoin s’en fait sentir ou lorsque je pense que mon expérience pourra servir à d’autres personnes.
Je garde pour moi, les choses beaucoup moins drôles, celles du domaine du privé ou qui ne méritent pas d’être étalées au grand jour.

Après tout on est pas dans une émission de télé-réalité ;)

 

 

Photos by Souschka

Robe Boohoo (ancienne co)* / Bottines Vanessa Wu*

IMG_9864     Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Laisser un commentaire