Star Wars ** Anecdotes, chiffres… et la Saison de la Force à Disneyland Paris !

Il y a quelques jours j’ai eu l’immense bonheur d’être invitée à découvrir la Saison de la Force à Disneyland Paris. Je crois bien avoir trépigné de joie à cette annonce ! Non j’en suis sure, j’ai même fait une petite danse de la joie. 

Un petit séjour non prévu chez Mickey c’est forcément une merveilleuse surprise et quand en plus cela tombe le week-end suivant son anniversaire autant dire que le timing est parfait. 

Je peux vous garantir que le chéri était tout aussi heureux que moi de retourner à Disneyland et de pouvoir célébrer l’événement Star Wars, lui qui aime beaucoup la Saga et qui est fan de… Dark Vador (Darth Vader) bien sur ! Et de Yoda aussi !

Mais avant de vous parler de ces deux jours merveilleux dans les parcs Disney pour la Saison de la Force, j’ai envie de revenir un peu sur les origines de Star Wars et sur tout ce que cela a engendré. 

Je trouve en effet fascinant de voir comment des films ont pu créer à la fois un véritable univers et devenir un phénomène social.

Loin de moi par contre l’idée de me faire passer pour une experte ou une puriste. J’espère d’ailleurs ne pas faire trop d’erreurs en rédigeant cet article ;)

 

 

Star Wars en quelques chiffres


250€
(environ) : la licence adulte dans une académie française de sabre laser.

10 : Le nombre de rangs au sein de l’Ordre Jedi : Initié, Novice, Padawan, Chevalier Jedi, Maître Jedi, Membre du Conseil, Maître de l’Ordre, Grand Maître Jedi, Esprit Jedi, et Gardien de l’Ordre.

2,21 : Chewbacca, Incarné par Peter Mayhew, le wookie ne mesure pas moins que 2,21m.

7 : Le nombre de couleurs des sabres lasers, à savoir bleu, vert, jaune, blanc, noir, violet et rouge.

1977 : Année de la sortie du tout premier Star Wars. 

4 : Le 4 mai est le jour Star Wars « May the fourth be with you »

40 : Le texte du début de l’Épisode III a été traduit en quarante langues.  

 

 

Petites anecdotes 


»»
Pour sa première apparition sur le plateau de l’Épisode IV avec son costume de Obi-Wan Kenobi, Alec Guinness qui interprète le célèbre Jedi, s’est roulé dans la poussière pour salir ses vêtements et donner un aspect plus authentique. 

 

»»  Alec Guinness, grand acteur britannique refusait d’ailleurs que l’on mentionne son titre de Sir, et ne voulait pas le voir écrit au générique des films.
Mark Hamill a d’ailleurs fait les frais de son aversion pour les titres honorifiques :  « Je n’arrêtais pas de l’appeler Sir Alec. Un jour, il a tendu le bras, il a tapoté mon visage et puis, boum ! Il m’a giflé assez fort. Je lui ai demandé pourquoi il avait fait ça. (…) Et il m’a répondu : ‘Je veux qu’on me connaisse par mon nom, pas par ma distinction.’ Je me suis dit qu’il avait vraiment de la classe. Mais comment est-ce que j’étais censé l’appeler maintenant ? Big Al ? C’est d’ailleurs ce que je lui ai dit. Il a adoré ça, il adorait l’humour irrévérencieux. Et il pensait que les Américains étaient très effrontés et qu’ils avaient parfois du mal à se contrôler » raconte-t-il.

 

»» Le tournage de l’Episode V s’éternisant, Mark Hamill a fait le décompte des jours de travail qu’il avait encore à faire en portant sous son costume une étiquette indiquant le nombre de jours restants de tournage.

 

»» Steven Spielberg, grand ami de George Lucas, a acheté dans le magazine Variety du 2 décembre 1977, une page de publicité pour féliciter Lucas. L’Épisode IV étant devenu le nouveau film numéro de tous les temps en dépassant Les dents de la mer au box-office américain.

 

 

 Steven Spielberg a réitéré son action en 1997, quand l’édition spéciale de l’Épisode IV a regagné ce titre, détenu, à l’époque, par E.T. – L’extraterrestre. Le dessin montre E.T couronnant R2-D2.  

 

»» James Earl Jones, doublure voix de Dark Vador (Darth Vader) ne voulait pas être crédité au générique des Épisodes IV et V, trouvant son travail trop minime. 
Il changera d’avis lors de l’Épisode VI et son nom sera d’ailleurs ajouté par la suite aux éditions spéciales des Épisodes IV et V. 

 

»» Alec Guinness a reçu de nombreuses lettres de fans, qui écrivaient afin qu’Obi-Wan les aide avec leurs problèmes. 
Une femme est même allée jusqu’à lui demander de sauver son mariage en venant vivre avec elle et son mari.

  

»» Pour créer le brouhaha de voix des clients de la Cantine dans l’Épisode IV, les membres de l’équipe son du film ont été enregistrés en train de parler et rire après absorption d’hélium.

 

»» Mark Hamill a révélé qu’Harrison Ford a craqué après avoir multiplié les prises coincé dans l’étroit cockpit du Faucon Millénium. Il en est arrivé à scier la console du vaisseau (faites en bois).

 

»» Georges Lucas a déclaré en 1978, lors d’une interview, ne plus vouloir réaliser de film pour le moment :  « Je pense que, tôt ou tard, je réaliserai un autre épisode de Star Wars […], dans environ vingt ans. » L’Épisode I a été tourné en 1998

 

 

»» Afin de garder le secret sur le lien de parenté entre Dark Vador et Luke, George Lucas enregistre de faux dialogues dont la réplique de Dark Vador : « Obi-Wan a tué ton père. »
Il a été bien inspiré de brouiller les pistes car 10 jours après le tournage de la scène, l’information était déjà dans la presse anglaise.

 

»» Sur le tournage de l’Épisode IV, Carrie Fisher n’avait que deux costumes et de l’adhésif en guise de soutien-gorge, car pour Georges Lucas dans cette galaxie lointaine « les sous-vêtements n’existent pas ».

 

»» Au moment de l’ÉPISODE VI, Mark Hamill signe des autographes en inscrivant « Suis la Force » et Harrison Ford écrit  « Force-toi ».

 

»» C-3PO prononce la dernière réplique de l’Épisode III « Oh, non. » et la première de l’Épisode IV « Tu as entendu ? ».  

 

 

Phénomène social 

 

Que l’on ait vu ou non les films Star Wars, on connait forcément les répliques cultes :  « je suis ton père », « que la force soit avec toi » ou encore « le côté obscur de la force ». Rien qu’avec cela on peut considérer que cela rentre dans la culture populaire.

C’est le 26 mai 1977 que sort Star Wars aux États-Unis. À ce moment là personne ne croyait au succès de ce film, et George Lucas confiait d’ailleurs à son ami Steven Spielberg avoir la trouille de se casser la figure. 
Personne ne s’attendait donc à ce qu’il devienne le plus grand succès de l’époque. 

Contre toute attente, Star Wars est donc bien accueilli par le public et les critiques dans les pays anglo-saxon. 
Ainsi Vincent Canby du New York Times écrit que selon lui, il s’agit du film « le plus complexe, le plus cher et le plus beau jamais réalisé » et Derek Malcolm du Guardian affirme qu’il peut même satisfaire les spectateurs les plus exigeants.

Il faut attendre le 19 octobre 1977 pour découvrir Star Wars sur les écrans français et les avis ne sont pas aussi unanimes. Certains n’apprécient pas et le font savoir, c’est le cas de Mireille Amiel de Cinéma 77 qui trouve que c’est « le premier film complètement décadent de l’histoire du cinéma ». Libération trouve le film réactionnaire, Le Quotidien du Peuple parle d’obscurantisme et de racisme.
Au milieu de toute cette négativité on peut aussi lire que Star Wars est « un spectacle complètement fou, ahurissant, prodigieux » (Didier Decoin de VSD) ou encore qu’il s’agit d’ « un bain de jouvence, un cocktail d’archaïsme et de futurisme » (Etienne Chaumeton de La Dépêche du Midi).
Mais le plus joli témoignage et qui s’avère en plus visionnaire vient de Claude Garson de L’Aurore disant que Star Wars « fera rêver non seulement la jeune génération actuelle, mais celle à venir ».

 

 

 

Les personnages sont devenus de vrais icônes de la pop culture. Qui ne s’est jamais amusé à parlé comme Yoda en inversant l’ordre des mots. Souvent je l’ai fait, je l’avoue.
Quand à Dark Vador, il a été élu troisième plus grand méchant par l’American Film Institute en 2003.

 

Je suis tombée sur un article que j’ai trouvé interessant à propos d’une étude sur les utilisateurs américains de Facebook : « le public des fans de Star Wars est majoritairement masculin : 61 % d’hommes pour 39 % de femmes. Un résultat qui colle bien à l’image du geek, fan de comics. A noter cependant que le public de Star Wars se féminise avec l’âge, au point de devenir majoritairement féminin au-delà de 50 ans. C’est sans doute parce qu’elle a conscience de ce potentiel commercial auprès des femmes que Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm, a déclaré en octobre dernier qu’elle souhaitait féminiser la franchise, tant au niveau des équipes de tournage que des personnages. Ce n’est donc pas un hasard si le personnage principal des nouveaux épisodes est une femme. »

 

 

C’est également Star Wars qui a développé le phénomène de groupe de fans avec les fameuses conventions et réunions qui rassemblent chaque année des milliers d’aficionados du monde entier. 

Star Wars étant un véritable objet de culte, cela a donné naissance à l’ère du merchandising. Figurines, sabres laser et tout un tas d’objets dérivés de la Saga deviennent même des pièces de collection. 

 

Cette fascination pour cet univers perdure depuis maintenant de nombreuses années et touche de nombreuses générations.

En 1999, David Ansen critique cinéma du magazine américain Newsweek déclarait d’ailleurs «Twenty-two years ago, Star Wars came out of nowhere, and changed the world» c’est à dire «II y a vingt-deux ans, Star Wars est arrivé de nulle part — et a changé la face du monde».

 

 

Si certains ont été déçus en apprenant le rachat de Lucasfilm en 2012 par Disney, ayant peur de voir l’univers dénaturé ou trop édulcoré, il faut savoir c’est toujours Lucasfilm qui produit les épisodes et que pour tout le reste rien n’est décidé sans l’accord de la société de production.
Au sujet de cette transaction George Lucas a déclaré : « La taille et l’expérience de Disney donnent à Lucasfilm l’occasion d’ouvrir de nouvelles voies dans les films, la télévision, les médias interactifs, les parcs à thème, le divertissement et les produits de consommation »
« Il est maintenant temps pour moi de passer La Guerre des étoiles à une nouvelle génération de réalisateurs. J’ai toujours cru que La Guerre des étoiles me survivrait, et je pense qu’il était important de mettre la transition en place de mon vivant »

 

La Saison de la Force

Jusqu’au 25 mars, Star Wars est à l’honneur à Disneyland Paris avec la Saison de la Force.

Une célébration pas comme les autres avec des spectacles incroyables, sons, lumières, personnages… Bref tout est fait pour nous faire vivre une expérience extraordinaire.

Au Disney Studio, le ton est de suite donné. Deux grands vaisseaux (X-wing starfighter et TIE fighter) entièrement crées par le club de fans la 501e Légion nous accueillent fièrement, et d’autres sont à découvrir un peu partout à l’intérieur du Parc. 

 

 

On peut également assister à trois magnifiques spectacles !

Star Wars : La Marche du Premier Ordre 
Le Capitaine Phasma défile à la tête d’un escadron de Stormtroopers sur une cadence militaire hyper prenante.

Une Galaxie Lointaine, Très Lointaine
On retrouve tous les personnages de la Saga dans une jolie mise en scène. 

Star Wars : La Célébration Galactique
Le clou de la célébration ! Un spectacle nocturne à couper le souffle avec projections sur la Tour de la Terreur, effets spéciaux, musique et les personnages en live sur scène. 

 

 

L’expérience ne s’arrête pas là, toute l’année au Parc Disneyland, on peut profiter des attractions dédiées à la Saga.

Star Tours contre-attaque, c’est un voyage en 3D dans un simulateur de vol qui nous plonge dans l’univers des films. Il y a plus de 70 combinaisons possibles ce qui permet de faire et refaire l’attraction sans se lasser. Nous avons d’ailleurs effectué deux vols et nous avons eu droit à deux scénarios différents et tout aussi mouvementés :)

Star Wars Hyperspace Mountaindes sensations fortes garanties dans cette attraction phare du Parc !

Sans oublier les rencontres avec les personnages !

 

 

Pour vous restaurer tout en restant dans le thème, il y a le menu spécial Jedi avec un burger légèrement épicé et un délicieux cupcake au chocolat surmonté d’un topping aussi vert que Yoda. Nous avons dégusté tout cela au café Hypérion à Discoveryland. Une petite pause sympathique avant de repartir pour de nouvelles aventures. 

 

Comme nous étions convié pour découvrir la Saison de la Force, nous avons eu l’immense joie (et l’honneur) de participer à un diner incroyable tournant autour de Star Wars, avec une décoration vraiment dingue. 

Des sabres laser trônaient en effet en centre des tables et les mets proposés n’étaient pas sans évoquer des éléments de la Saga.

 

Vous l’aurez compris nous avons vraiment adoré notre séjour et nous sommes revenus avec des étoiles pleins les yeux !

Un grand merci à Noémie et à la Team Disney <3

 

Maintenant place à quelques photos !

 

 

 
  Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Partager:

Laisser un commentaire