Instagram vs real life

Ces dernières semaines ne furent pas de tout repos…

Après une chute due à un malaise, je me suis retrouvée avec une partie du visage dans un sale état, sans compter les douleurs allant avec. 

Depuis une semaine c’est l’opération d’un abcès à la racine d’une dent qui me fait des misères. La cicatrisation prend du temps et n’a rien d’agréable. 

J’enchaine également les sinusites à répétitions, les maux de ventre et j’en passe ! À cela on ajoute des problèmes personnels ainsi que d’autres touchant mes proches mais dont je ne parlerais pas sur le blog. 

Bref c’est pas la joie. 

Forcément c’est plutôt compliqué de continuer à bloguer de la même façon, pour autant venir ici me fait toujours du bien. 

Je ne vous raconte pas tout cela pour me plaindre mais plus pour vous prouver que la vraie vie n’est pas aussi rose que ce que l’on peut afficher sur les réseaux sociaux

Sur Instagram, on peut très vite déprimer si on commence à se comparer aux autres. Les vacances de rêves, les sacs de luxe, la décoration parfaite… Les influenceuses peuvent frustrer. 
Je ne vous cache pas que parfois, je me sens encore plus mal après avoir passé du temps sur l’application et avoir vu toutes ces filles canons dans des situations toujours si géniales. 

Je sais bien que l’on ne montre que ce que l’on souhaite sur les réseaux. On peut très bien afficher un grand sourire et pleurer à l’intérieur. Tout est question d’image, c’est le propre même de notre société. On veut à tout prix se montrer à son avantage, chose tout à fait naturel bien entendu. Parfois pourtant cela va jusqu’à l’excès, voir l’indécence. 

Bien entendu, moi aussi, je fais attention aux photos que je poste et je ne mets que celles que je trouve jolies et qui paraissent positives. 
C’est un parti pris évidemment mais je n’ai pas envie de mentir. Il est important de dire que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, que nous avons tous nos soucis, même les personnes à qui tout semblent sourire doivent avoir leurs jours sans, non ?

Il y aurait beaucoup à dire encore sur ce sujet et les avis certainement tous différents. J’avais cependant besoin d’écrire quelques lignes, parce que même si Instagram fait parti de mon activité, c’est aussi un réseau que je « consomme » pour le plaisir et que je vois changer au fil du temps. Je ne suis pas certaine d’apprécier ce qu’il devient, mais cela fait parti du jeu. Toute cette débauche de luxe et de faux semblant n’est pas ce que je préfère, heureusement des comptes sortent du lot et nous amène dans un univers plus proche de nous ou plus onirique pour nous pousser à rêver. 

Alors c’est certain, je ne suis pas la fille la plus à plaindre mais je ne suis pas non plus exempt de tracas plus ou moins importants. Loin de là même ! C’est peut-être aussi pour cela que sur Instagram j’ai envie de légèreté, de poésie, d’évasion en images. C’est ce que je veux transmettre au travers de mes clichés. Ici je souhaite plus de profondeur et de vérité, des sujets très variés et qui je l’espère peuvent être utiles ou inspirants. 

 

Pour illustrer cet article, des photos du quotidien. La balade journalière de Nazca dans les rues du Mourillon et une tenue décontractée qui passe partout que j’ai pu porter lors d’un petit moment de redoux. Rien de fou, un décor banal, des poses plutôt naturelles… La vie, la vraie. 

Ps : Si je souris peu sur ces photos c’est qu’à cause des points de suture à la gencive, cela m’est difficile. 

Jean et chemise Primark / Bomber à fleurs Babou

 

Épinglez cette article sur PINTEREST 

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Partager:

Laisser un commentaire