Tattoo #2

À fleur de peau… 

Tout le monde a un avis qui lui est propre sur les tatouages. Il y a ceux qui adorent, ceux qui n’aiment pas du tout, les mitigés qui ne sont ni vraiment pour ni vraiment contre, et ceux qui sont pour chez les autres mais contre chez eux. 
Ceux qui n’apprécient que les petits tatouages et au contraire ceux qui ne veulent que de grosses pièces.

Bref c’est comme pour tout, tous les gouts sont dans la nature !

Je vais donc vous parler de mon expérience personnelle, de mon rapport au tatouage.

Bon c’est vrai je ne suis pas la fille la plus tatouée qui soit. Surtout quand on voit la plupart des modeuses qui enchainent les motifs avec frénésie. 

Une tendance qui comme toujours finira par passer et certaines risquent de se retrouver bien bête d’avoir juste voulu suivre la mode plutôt que le faire par réelle envie.

Je n’ai donc que deux tatouages (pour l’instant). Le premier date maintenant de plusieurs années et il est pour le moins discret. Situé sur la nuque, il est très souvent caché par les cheveux, les écharpes … J’oublie même parfois son existence, il faut dire que pour moi il est loin d’être visible. 

Depuis toute jeune, j’ai toujours eu envie d’un tatouage, j’avais des idées en tête, puis un jour ça s’est imposé comme ça, sans que je puisse me réfréner. J’ai arrêté de réfléchir et je me suis fait tatouer une calligraphie chinoise comme si c’était une évidence. Elle signifie « destin » et j’avais je crois besoin de le faire. 

C’était un choix entièrement personnel, il n’était pas dicté par un quelconque désir de l’exhiber. Il a tout son sens. « Destin » pour essayer de me rappeler que les choses n’arrivent pas sans raison, même lorsque tout semble aller mal.

 

 

Le deuxième représente un quartier de lune avec ses cratères fidèlement retranscrit. 
Pourquoi une lune ? Parce que depuis toute petite cet astre me fascine. Il était tout naturel pour moi de l’avoir sur ma peau, que cela m’accompagne au quotidien. 

La lune en rapport également à mon poème en prose favori de mon auteur préféré : Les Bienfaits de la Lune de Charles Baudelaire

 

 

 

En terme de style de tatouage, j’aime beaucoup ceux qui ont un tracé fin et délicat. Le dot work (pointillisme en français) est également une technique que j’apprécie particulièrement. Il s’agit de motifs réalisés à partir de points permettant de jouer sur les contrastes et les textures. 

C’est à Paris que j’ai fait réaliser cette lune, auprès de dot. tattooartist dont j’admire énormément le travail et que vous pouvez d’ailleurs découvrir sur instagram : ici.

 

 J’ai encore pleins de motifs en tête, je ne pense donc pas rester à deux tatouages reste à savoir quand je succomberai de nouveau…

 

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Laisser un commentaire