Olivia témoigne des difficultés de diagnostic de Hashimoto

Il y a quelques mois j’avais mis sur Twitter rechercher des personnes souhaitant parler de la maladie de Hashimoto.

Il y a une deux semaines de ça, Olivia, me contacte sur ce fameux réseau social afin de partager son parcours. Je lui en suis très reconnaissante.

Son témoignage prouve une nouvelle fois qu’il faut savoir s’écouter. On est les mieux placé pour voir si quelque chose cloche, c’est notre corps, notre santé. Il ne faut pas hésiter non plus à demander plusieurs avis à des praticiens différents. 

 

Voici donc le récit d’Olivia, 27 ans.

 

« Tout commence aux alentours du mois de décembre 2017. Je me sens assez fatiguée, à fleur de peau, angoissée. Le contexte à ce moment là est le suivant : j’ai commencé un nouveau job trois mois avant et surtout je suis en pleine préparation de mon mariage depuis presque un an. Mariage qui doit de dérouler le 28.04.2018. 

De nature quand même assez angoissée, n’ayant pas eu de vacances pendant plus de 4 mois, je ne m’inquiète pas plus que ça! J’ai 2 semaines de vacances mi-janvier je me dis qu’elles vont me reposer et que tout ira mieux !

Mes vacances arrivent. Et là je ne me sens pas mieux voire pire ! Je fais un tour dans les magasins, je me sens mal. Je dois écourter une soirée chez des amis car je fais malaise suivie d’une crise d’angoisse. Bref ! J’enchaîne malaise sur malaise, crise d’angoisse, vomissements… 

Je commence à m’inquiéter un peu. Ok le mariage me stresse car c’est bcp de préparation, ok je suis fatiguée et je n’arrive pas à me reposer malgré mes vacances mais est-ce que tout vient de l’organisation du mariage ?? 

 

 

Je consulte mon médecin généraliste qui me fait faire de suite un bilan sanguin et là il s’inquiète de mon taux de globule blanc sans forcément regarder d’abord côté thyroïde. Je fais une radio des poumons où on commence à me dire que j’ai un début de pneumopathie… On me donne des antibiotiques : ÉCHEC.

Pendant ce temps mes symptômes s’intensifient, j’ai l’impression d’avoir une grippe qui me cloue au lit. Je n’arrive plus à me lever. Je dors mais je suis toujours autant épuisée physiquement et moralement ! Je n’arrive plus à manger. On me prescrit même de légers « calmants » car c’est « sans doute les préparatifs du mariage qui me mettent dans cet état ».
Je suis en arrêt de travail pendant un mois. Un semblant de mieux.
Je reprends le boulot. Peut-être même pas une semaine après, ça recommence ! Je fais des malaises au boulot, ne mange plus, n’arrive toujours pas à me lever. Je retourne chez le médecin, on refait une prise de sang.

On me prescrit de passer un scanner et une échographie de la thyroïde.

RIEN au scanner. RIEN a l’écho.

Je suis « une énigme ».

Les médecins se mettent à deux sur mon cas car ils n’ont jamais eu ça jusqu’à présent. (Ça ne m’inquiète pas du tout…! 😅)

Pendant ce temps mes symptômes ne diminuent pas de mon côté !

 

 

Mais après une énième prise de sang on s’interroge enfin sur mes taux concernant ma thyroïde! 

On me prescrit une scintigraphie de la thyroïde : RIEN.

Mon médecin ne sachant plus quoi faire me demande de prendre rdv chez un professeur spécialisé. Rdv fixé au 21 juin (oui pas plus près! 😫)

Mon mariage se passe très bien ! (Ma santé m’a laissé tranquille l’instant d’une journée!) 

Je reprends le boulot tant bien que mal. Puis je suis à nouveau arrêtée. Et oui car même le mariage passé les symptômes sont toujours là !

Vient enfin mon rdv tant attendu !

Je misais tout sur ce rdv ! Je souhaitais tellement qu’il me donne un traitement ou je ne sais quoi pour qu’enfin j’aille mieux ! Que je puisse reprendre une vie normale ! Car je ne mangeais plus, je ne sortais plus tellement j’étais fatiguée ou bien de peur de faire un malaise ! Je n’arrivais plus à bosser correctement ! Bref, je n’en pouvais plus de cette maladie qui me pourrissait la vie !

 

 

ENFIN le verdict tombe! 

J’ai la maladie auto-immune de Hashimoto!

Tout s’explique!

Je ne suis pas dingue ! Ce ne sont pas des symptômes liés au stress des préparatifs, ce n’est pas dans ma tête ! (Oui car il m’est arrivé d’y croire!!!)

Début août, je débute un traitement de Levothyrox et là tout commence enfin à rentrer dans l’ordre!

Je me sens mieux de jour en jour!

Il faut certes continuer les bilans pour régler le dosage mais aujourd’hui 8 mois après, je peux dire que je vais bien ! J’ai bien sûr encore des hauts et des bas !! Je ressens parfois cette « fameuse » fatigue mais ce n’est pas comparable à ce que j’ai vécu!

Merci de m’avoir lu !

Ça fait un bien fou de ne pas se sentir seule avec cette maladie finalement invisible ! »

 

Un grand MERCI à Olivia !

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Partager:

2 Commentaires

  1. 18 avril 2019 / 16 h 42 min

    Voici pourquoi il faut toujours creuser du côté du biologique avant de s’interroger sur le psychosomatique ! Cette errance médicale a du être un enfer… J’espère que tout est rentré dans l’ordre aujourd’hui :)

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

Laisser un commentaire