La Corse, ses habitants, son savoir-faire

Avec beaucoup de retard, je vous publie enfin la suite du blog trip en Corse ! Après la visite des villes et la présentation de la traversée (ici), j’ai envie de vous parler des artisans que nous avons pu rencontrer.

Mais avant, voici quelques mots que j’ai écris en rentrant de Corse, qui exprime ma nostalgie des jolis moments passés là bas.

Je veux parler plantes et nature avec Fabrice.
Je veux faire une randonnée près d’un lac gelé avec Stéphane.
Je veux passer de bons moments sur le Corsica Linéa avec l’équipage.
Je m’envoler dans la vallée de l’Asco avec Fabrice.
Je veux continuer d’apprendre sur l’histoire et l’artisanat local avec toutes les personnes passionnantes que l’on a rencontré durant ce séjour.
Je veux passer du temps avec Maman Marie Élisa, Papa Mathieu, Tata Julianne, Tonton Guy.
Je veux rire aux éclats avec toute la Team « relous » « boomerang » « c’est la Myyrthe » « la Corse c’est comme ça », véritable coup de coeur amical comme cela arrive rarement. 

Bref je veux retourner en Corse avec cette nouvelle famille de coeur  !

 

Certaines personnes peuvent avoir tendance à l’oublier mais dans l’activité (ou la profession) de blogueur, la dimension humaine est primordiale. C’est elle qui doit être à la base de tout.
Bloguer, ce n’est pas juste mettre des liens commerciaux sur le net, c’est aussi des échanges avec sa communauté et les différentes rencontres toujours très enrichissantes que l’on peut faire.

Ce blog trip on est la preuve, au delà de la démarche de promouvoir un « service » ou une région, c’est une belle aventure humaine que nous avons vécu et nous avons eu la chance de faire la connaissance de gens passionnés qui nous ont beaucoup appris.

 

 

Ce séjour en Corse a été l’occasion de connaître un peu plus plus les habitants. 

Lorsque l’on vient du continent on a parfois tout un tas d’idées reçues en tête qui au fil des discussions vont se nuancer ou s’évaporer :

Le Corse est rustre. C’est pas entièrement faux, mais aussi c’est ce qui fait son charme. 

Le Corse est chauvin. Oui c’est vrai, mais finalement qui ne l’est pas ? Peut importe d’où l’on vient on a toujours un attachement particulier à notre région. Et puis comment ne pas l’être quand on vit sur une si belle île.

Le Corse n’aime pas les touristes. C’est faux, il n’aime pas les personnes irrespectueuses, et il a raison ! Celles qui ne vont pas faire attention à la nature forcément ne seront pas appréciées. En revanche, les gens qui sont là pour découvrir la beauté de l’île tout en prenant soin de ne pas l’abimer sont les bienvenues.

 

 

 

Lors de ce séjour nous avons vite mis de côté l’aspect virtuel et digital que nous impose parfois le blogging… et nous nous sommes concentrés sur l’interaction avec les personnes qui nous entouraient. 

 

Domaine Mavela

 

Le Domaine Mavela est une distillerie artisanale de whisky corse et de spiritueux d’exception.
Son histoire commence dans les années 70 alors que la Corse regorge de fruits, et que ceux-ci sont bradés, Jean-Claude Venturini décide de les transformer en eaux de vie et liqueurs.

La distillerie Mavela s’implante au coeur de la plaine orientale à la fin du 20ème siècle. Son but est de valoriser les fruits corses et notamment les prunes qui ont remplacé une partie des vignes à la fin des années 80.
Le domaine se fera connaitre grâce à la qualité des de son eau de vie de prune et celle de raisin, ce qui permettra à Jean-Claude Venturini et ses fils de développer la distillerie. 
Ils vont alors transformer en eau de vie et liqueur les principaux fruit de Corse : la myrte, le cédrat et la châtaigne, rapidement complétés par les traditionnelles eaux de vie de poire et de framboise.

De nos jours c’est son fil ainé Stefanu qui dirige la distillerie avec autant de talent que son père.

Le Domaine Mavela c’est aussi du whisky né de l’association entre Jean-Claude Venturini et Dominique Sialelli de la brasserie Pietra. Je ne suis pas une spécialiste mais d’après les amateurs, ce whisky vaut le détour. 

Nous avons eu droit à une dégustation de certaines de leur spécialités ainsi qu’à une visite des lieux. C’était vraiment très intéressant, je vous le commande si vous passez du côté d’Aléria.

 

DOMAINE MAVELA
U Licettu
20270 Aléria
domaine-mavela.com

Il est possible de visiter la distillerie de Mai à Octobre 
10h00  –  11h30 – 15h00  –  17h00  – 18h30*
(*18h30 uniquement Juillet et Août)
Fermé le dimanche 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé


 

Domaine Amuredda

 

Toujours en plaine orientale, nous sommes partis découvrir un autre distillerie, cette fois ci d’huiles essentielles.

Marina et Stephan nous ont chaleureusement accueillis. Ce couple de passionnés dirigent le domaine en duo avec chacun leur domaine de compétence. Elle est spécialisée en aromathérapie et dans la fabrication de cosmétiques, il est dans la production et la culture de plantes aromatiques.

La caractéristique du domaine est donc qu’il s’agit d’une petite exploitation de plantes aromatiques bio, distillées selon les méthodes traditionnelles pour obtenir des huiles essentielles de qualité. 

On a pu se promener dans le jardin et ainsi sentir les effluves des différentes plantes. C’était également très instructif d’apprendre comment se passe la distillation, de voir les alambics … Si vous êtes curieux vous en apprendre plus sur leur site internet : domaine-amuredda.fr.

Dans la petite boutique présente sur le Domaine, on retrouve les huiles essentielles et eaux florales (bio, 100% pures, sans conservateurs) ainsi que des produits de soins et des savons.

 

 

 

DOMAINE AMUREDDA
Route de Poggio
20243 Prunelli di Fiumorbo
contact@domaine-amuredda.fr
Site internet : domaine-amuredda.fr


 

Fromagerie Ottavi

 

En grande amoureuse de fromages, j’étais ravie de pouvoir visiter la fromagerie Ottavi. Pour ce faire nous avons du revêtir des charlottes, des sortes de longues blouses … C’était plutôt drôle à voir !

Le premier truc qui frappe en rentrant c’est l’odeur. J’ai beau A-DO-RÉ le fromage, là pour le coup j’étais presque nauséeuse. Il faisait aussi assez chaud et humide, une atmosphère vraiment spéciale. 

Une fois tout ça mis de côté, c’est vraiment super d’en apprendre plus sur les procédés de fabrication des fromages. Le meilleur moment ? La cave d’affinage ! Là par contre l’odeur ne me dérangeait plus du tout et je n’avais qu’une envie en déguster.

Cette entreprise familiale produit du fromage depuis 1896, elle a su se moderniser tout en conservant son âme.

 

 

FROMAGERIE OTTAVI
Route de la Gare
Ghisonaccia
Site internet : fromagerie-octavie.fr

 


On se retrouve bientôt pour parler de la Corse côté nature ;)

IMG_9864     Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

3 Commentaires

  1. 10 juillet 2017 / 10 h 06 min

    Je verse presque une petite larme en lisant le début !
    Mais c’est tellement vrai !
    & beau reportage sur tous ces producteurs qui nous ont mis l’eau à la bouche durant le séjour !
    Des bisous <3
    Julie

  2. 10 juillet 2017 / 20 h 52 min

    Canon tes photos!

  3. 25 juillet 2017 / 11 h 31 min

    Encore une fois un très bel article superbement illustré par vos photos… Merci de faire connaitre à tous les atouts de l’île et la richesse de son artisanat est certainement une des qualités de la Corse. Spiritueux, cosmétique, fromages… Une belle sélection que nous recommandons aussi à tous vos lecteurs qui voudraient profiter de leur séjour en Corse pour découvrir ces artisants et leurs produits. Merci encore et au plaisir de vous lire bientôt !

Laisser un commentaire