L’Univers Marvel


Lorsque j’ai su que Disney allait faire l’été des Super-Héros Marvel, j’ai trouvé ça super et c’est avec impatience que j’ai attendu l’ouverture de la saison. 

Il faut dire que j’aime beaucoup l’univers Marvel. On ne va pas se mentir, à la base, c’est principalement grâce aux films. 
Avengers, Thor, Iron Man… Je suis fan de ces grosses productions qui arrivent à allier action, humour, effets spéciaux…
Le chéri quant à lui, en plus d’apprécier les films, est également un féru de comics depuis son adolescence. Il a su petit à petit m’inoculer le virus. 

De nombreuses figurines sont d’ailleurs présentes dans notre salon, au milieu d’autres personnages du monde de Disney

Avant de vous parler dans mon prochain article de l’Été des Super-Héros Marvel à retrouver au Parc Walt Disney Studios du 10 juin au 30 septembre, j’ai envie de revenir un peu sur l’histoire des comics et de Marvel

 

Marvel de 1939 à nos jours

Marvel Comics, fondé par Martin Goodman, alors éditeur de Pulps, voit le jour à New York en 1939, tout d’abord sous le nom de Timely Comics

Elle est l’une des principales maison d’édition américaine de comic book. 
Elle doit son premier gros succès à Jack Kirby qui créa à l’âge de 24 ans, Captain America. Ce héros patriotique apparait pour la première fois en décembre 1940.

Marvel cherche à faire des Super-Héros des personnages plus proche de nous avec des problèmes aussi réalistes et interessants que possible. 

Une des principales différences avec son concurrent DC, c’est d’ancrer ses personnages dans un monde unique, un monde réel (principalement à New-York), ce qui permet aux lecteurs de plus s’identifier aux héros mais également d’ajouter des sujets d’actualité aux histoires. 

Le récit de chaque super-héros peut avoir des conséquences sur ceux des autres et ils peuvent ainsi tous se croiser. 

Les histoires peuvent être réécrites ou déclinées dans différentes versions. Au niveau de l’organisation, plusieurs scénaristes travaillent sous l’égide d’un rédacteur en chef, dont le rôle est d’assurer la cohérence et la continuité de l’histoire. On retrouve la même configuration pour les séries télévisées. 

Je n’ai pas vraiment réussi à trouver d’informations concernant le passage de Timely Comics à Marvel, si ce n’est que le premier comic book officiellement édité par Marvel Comics a été publié le 9 mai 1961. Il s’agissait d’un recueil d’histoires de science-fiction. 

 

Au total Marvel Comics  depuis sa création c’est plus de 5000 personnages ! Autant dire qu’il y en a encore beaucoup à découvrir. 

 

 

La fin des années 90 est compliquée pour Marvel Enterprises qui se retrouve en faillite. En 1998, la firme est rachetée par Toy Biz (un fabricant de jouet) sous le nom de Marvel Entertainment pour créer un groupe plus diversifié. 

Les héros sont remis au gout du jour à partir de 2000 grâce aux dirigeants Joe Quesada et Bill Jemas, qui sortent la ligne Ultimate. Dans le même temps Marvel signe des accords avec des studios de cinéma pour produire des longs métrages. 

C’est donc le cinéma qui sauve Marvel d’abord avec les licences concédées puis avec la création de Marvel Studios qui reprend la main sur ses oeuvres. 

C’est en 2009 que The Walt Disney Compagnie rachète Marvel Entertainment. 
Isaac  « Ike » Perlmutter, directeur directeur général de Marvel Entertainment déclara d’ailleurs : « Disney est le parfait écrin pour le fantastique catalogue de personnages de Marvel, de par sa compétence dans la création et dans la gestion des produits dérivés. Il s’agit d’une opportunité sans pareil pour Marvel de faire perdurer ses personnages traditionnels avec le support de l’organisation globale et de l’infrastructure des studios Disney à travers le monde. »

Aujourd’hui l’âge moyen d’un lecteur de Comics Marvel est de 30 ans. 

 

Passons aux personnages qui ont donné ensuite les plus grands succès cinématographique de Marvel : Avengers.
Il faut savoir que l’équipe des Avengers, en mouvement permanent, est en soi un ressort dramatique, qui a permis à Marvel de valoriser des héros mal aimés qui gagnaient en popularité après avoir combattu aux côté de Thor et Iron Man, ou d’amener de nouveaux personnages. 

Une des figures travaillant chez Marvel connue du grand public est bien entendu Stan Lee, il était donc normal d’y consacrer un bout de cet article.

 

Stan Lee

C’est en 1922, à New-York, que né Stanley Martin Lieber dit Stan Lee. Il a lui même choisi son pseudonyme préférant garder son vrai nom pour signer une oeuvre littéraire plus « respectable » que les comics et qui ne verra jamais le jour.

Il débute en 1939, chez Timely Comics en tant qu’assistant alors qu’il n’est pas encore majeur. Il devient très vite scénariste et même rédacteur en chef par intérim à seulement 19 ans. 

Il faut savoir que Stan Lee n’écrivait pas de scénarios complets mais des synopsis et des dialogues. Il fut d’ailleurs attaqué pour le manque de reconnaissance accordé aux dessinateurs qui permirent aux super-héros que l’on connait tous d’avoir un tel succès. 

En 1961, alors que Stan Lee s’ennuie et que Marvel se porte mal, son éditeur (et cousin) Martin Goodman, lui demande d’imaginer une équipe de super-héros inspirée de la Ligue de Justice Américaine de DC Comics
Stan Lee s’associe alors à Jack Kirby (celui-là même qui imagina Captain America) pour créer les Quatre Fantastiques : Mr Fantastique, La Fille Invisible, La Torche Humaine et La Chose. 

Stan Lee est ainsi le co-créateur de la majorité des personnages tels que Hulk, Spider-Man, Docteur Strange, X-Men, Daredevil…

Il est le premier à doter les personnages de sentiments, défauts et problèmes perturbants leur activité de justicier. Même les Super-Méchants se retrouvent à avoir des motivations et des nuances qui peuvent parfois les rendre presque sympathiques. 

Si Stan Lee est si connu du grand public, c’est qu’il fait des apparitions éclairs dans les films Marvel à la manière des caméos de Alfred Hitchcock. 

Stan Lee est aujourd’hui âgé de 95 ans et même s’il y a de nombreuses controverses à son sujet, il n’en reste pas moins au yeux d’un grand nombre de passionné le père des Super-Héros. 

 

 

Quelques anecdotes 

»» Dans les années 90, Michael Jackson a tenté de racheter Marvel Comics


»»
En 2002, un enfant de 4 ans souffrant de déficience auditive refusait de porter ses prothèses car les super-héros n’en avaient pas. 
Pour l’inciter à en porter, Marvel Comics a crée Blue Ear, un super-héros équipé d’une prothèse auditive.

»» En 1996, Marvel et DC Comic ont crée Amalgam Comics qui combine les deux univers.
Le résultat donne des combinaisons pour le moins original avec des personnages tels que Darkclaw (Batman + Wolverine), Super Soldier (Superman + Captain America) ou encore Iron Lantern (Green Lantern + Iron Man). 

»» Dans l’Univers de Marvel, le Père Noël est le mutant le plus puissant qui existe. 

»» De 1975 à 1996, Marvel avait les droits du terme « zombie ». La firme a abandonné les droits car il était impossible de les contrôler. 
»» Spider Man a failli ne jamais voir le jour, car l’éditeur de l’époque Martin Goldman était contre l’idée d’un super-héros araignée pensant que cela ne pourrait pas fonctionner. 
Stan Lee avait eu l’idée de ce personnage après avoir observé une araignée se promener sur le mur de son bureau. 


»»
Stan Lee
est devenu un personnage Disney dans Les Nouveaux Héros, premier film d’animation sorti par Marvel & Disney. 
Il y joue le rôle du père de Fred en prenant à la fois ses traits et sa voix. 

  

»» Les fans de The Big Bang Theory se souviennent sans doute de la remarque de Rajesh Koothrappali au sujet des personnages créés par Stan Lee sur le fait que la plupart ont les initiales de leurs noms et prénoms (ou de leur nom de héros) identiques : Peter Parker, Matt Murdock, Silver Surfer, The Invincible Iron Man, Bruce Banner…
Stan Lee a expliqué que c’était un moyen mnémotechnique pour se souvenir des noms vu le grand nombre de personnages. 

»» En 1941, parait Captain America contre Hitler, alors que les États-Unis ne sont pas encore engagés dans la Seconde Guerre Mondiale. 
On y voit Captain America gifler Hitler, une couverture qui a fait fait grand bruit à l’époque.

 

En préparant cet article, j’ai appris pleins de choses sur Marvel et j’ai trouvé ça vraiment interessant. 

Maintenant que j’ai « planté le décor », je vais pouvoir vous publier mon article sur l’Été des Super-Héros Marvel à Disneyland Paris.

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Partager:

Laisser un commentaire