Escapade en Suisse avec Ricola

Il y a un petit moment de cela, j’ai été conviée à un petit séjour en Suisse sur les traces de Ricola, il était temps que je vous en parle ici.

Lorsque l’on m’a proposé ce voyage presse, j’ai dit oui sans hésiter. Être conviée à partir au pays des bonbons Ricola pour en apprendre plus sur la marque, c’est une expérience qui ne se refuse pas. 

On ne va pas se mentir, le fait d’aller en Suisse était très motivant, c’est une opportunité que je n’avais pas envie de laisser passer. Je trouve en plus toujours intéressant de découvrir le passé d’une marque que l’on connait de nom mais dont l’histoire ne nous est pas familière. 

La première chose qui me vient à l’esprit lorsque je pense à Ricola, c’est son jingle publicitaire. Vous savez, ces trois syllabes prononcées de façon trainantes « Riiiicolaaaaaa ».  Allez je suis certaine que maintenant vous l’avez en tête (pas la peine de me remercier)

Au delà des publicités, je n’avais aucune véritable opinion, hormis savoir qu’il s’agit de bonbons aux plantes venant de Suisse, j’étais dans l’ignorance la plus totale. 

 

En arrivant en Suisse ma première impression fut « c’est vert ». Des champs et des forets à perte de vue. De magnifiques grands espaces vraiment apaisants.
Du vert, du vert et encore du vert partout où les yeux se posent.

 

 

Comme la Suisse sait recevoir à notre arrivée (après plusieurs kilomètres de bus), une jolie table et un délicieux buffet nous attendait.

Pour nous immerger directement dans l’univers Ricola, les produits servis étaient tous agrémentés de plantes. Un sympathique moment où nous en apprîmes plus sur la marque. 

 

 

Nous avons également eu la chance de visiter des champs où sont cultivés les plantes Ricola, ainsi que l’usine où nous avons pu assister à la fabrication des bonbons. 

 

Naturel, bio & familial

Il y trois choses que je retiens principalement de Ricola. Trois notions qui font l’essence même de la marque : naturel, bio et familiale

 

NATUREL 

Car il s’agit d’un mélange de 13 plantes resté inchangé depuis 80 ans. 
Elles ont été choisies pour leurs propriétés alliées à la gourmandise et restent la base de toutes les recettes Ricola.

Les 13 plantes :

Alchémille
Guimauve
Marrube
Mauve
Menthe poivrée
Millefeuille
Pimprenelle
Plantain
Primevère
Sauge
Sureau
Thym
Véronique

 D’ailleurs si on connait le nom des 13 plantes composant la recette originale, on ignore en quelle proportion chacune d’elles se trouvent. Seul 12 personnes sont détenteurs de ce secret, c’est dire comme il est jalousement gardé.

 

 

Il faut savoir qu’en plus de chercher à rester le plus naturel possible dans sa façon de fonctionner, Ricola, grâce à sa fondation créée en 2010, soutient des projets dans le domaine de la culture et de la nature

Ricola a également aménagé six jardins aux plantes en Suisse. Des lieux où l’on peut venir découvrir à l’état naturel les 13 plantes du mélange original et en apprendre plus sur leur culture et leurs effets. 

 

 

BIO

Alors déjà il faut savoir que la norme Suisse n’est pas la même que les directives de l’UE, (si vous voulez en savoir plus sur ce sujet direction bio-suisse.ch). En gros cela garantit notamment : 

» Pas d’engrais de synthèse ni de pesticides de synthèse.
» Pas de génie génétique
» Priorité aux cycles courts et à la transformation douce
» Surfaces de compensation écologique et autres mesures pour la biodiversité
» Animaux nourris de fourrage biologique local
» Pas de transport par avion
» Pas de colorants ni de conservateurs

 

 

Les herbes destinées à la fabrication des produits Ricola sont cultivées en Suisse selon des méthodes naturelles. Il n’y ni herbicides, ni insecticides, ni fongicides ni d’engrais chimiques.
Étant donné les directives rigoureuses du Label Bio Suisse, tous les agriculteurs Ricola ne détiennent pas la certification, mais il y a tout de même plus des deux tiers qui satisfont aux exigences Bio Suisse

 

FAMILIAL

Ricola c’est d’abord l’histoire d’un homme, Emil Richterich, boulanger de formation qui s’interessant aux plantes commence à expérimenter jusqu’à trouver LA recette qui deviendra celle du bonbon Ricola.

 

Tout a donc commencé avec Emil Richterich dans sa confiserie dans les années 30 pour devenir une marque mondialement connue. L’entreprise est resté familial et en est à la troisième génération de Richterich à sa tête. C’est en effet Félix Richterich, petit fils d’Emil qui dirige aujourd’hui l’entreprise.

Fierté nationale, Ricola emploie près de 400 collaborateurs dans le monde et plus de 100 paysans des montagnes suisses fournissent 1400 tonnes de plantes fraîches à Ricola.

Ricola a également pour vocation de créer un pont entre elle et la culture et l’architecture. L’entreprise a ainsi deux fondations et une collection d’art personnelle composé d’oeuvres contemporaines suisse. Ces dernières sont exposées dans les locaux du groupe mais elle est également régulièrement ouverte au public avec notamment des visites guidées. 

Quand à l’architecture, depuis 1983, la famille Richterich à confié à Herzog & de Meuron, un projet comprenant 7 rénovation et nouveaux bâtiments pour Ricola

 

 

 

La fabrication de A à Z

Ricola a été fondée en 1930 à Laufen près de Bâle. Elle a gardé son siège dans cette ville Suisse et compte également des filiales en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. 

RICOLA vient de la contraction des termes Richterich & Compagnie Laufen. 
Un nom facile à retenir et simple à prononcer peut importe la langue d’origine, pouvant ainsi s’exporter plus facilement.

Les plantes (1400 tonnes chaque année) arrivent des montagnes suisse directement après avoir été récoltées. 
Elles sont tout d’abord séchées, puis nettoyées, coupées, stockées et enfin mélangées pour enfin devenir le mélange de 13 plantes constituant la base de tous les produits Ricola.

L’entreprise est un mélange de tradition et de modernité et c’est ainsi que les plantes passent de la Maison des plantes à la production par une connexion souterraine. 

Pour extraire les précieux composants des plantes, préserver l’intensité des arômes ainsi que leurs propriétés bienfaisantes, Ricola a développé sa propre méthode.

Les produits Ricola reposent donc tous sur un mélange de 13 plantes et en fonction du parfum choisi, d’autres ingrédients (colorants et arômes naturels de qualité) sont ajoutés pour compléter la recette.

Je vous ai préparé une petite vidéo pour vous montrer tout cela en image.

 

 

 

Grace à leurs plantes, les bonbons Ricola sont bons pour la voix et la gorge. Ils peuvent calmer les quintes de toux, les gorges irritées… Certains sont aussi parfaits pour contrer la mauvaise haleine comme par exemple ceux à la menthe douce des glaciers ou au menthol.

Bref vous l’aurez compris Ricola c’est bien plus que des petits bonbons, c’est un pays, une famille, une histoire, des plantes, de la gourmandise…

Allez je vous laisse avec les photos de ce magnifique séjour !

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Partager:

Laisser un commentaire