Mais où est passée la bienveillance ?

Cela fait un petit moment que cet article me trotte dans la tête et les événements de ces dernières semaines m’ont poussé à écrire ces lignes.

Il faut dire que j’ai l’impression que tout se complique et notamment les relations humaines. De nombreux sujets d’actualité attisent les passions mais pas forcément dans le bon sens. On se retrouve avec ceux qui sont pour ceci et ceux qui sont contre avec rarement de juste milieu. 
Les gens ne se rendent pas compte du manque de tolérance que cela engendre. 

Pourquoi toujours avoir un parti pris tranché qui nous empêche d’avoir des discussions nuancées ? On peut très bien comprendre une chose sans pour autant y adhérer. On ne devrait pas se sentir menacé ou être montré du doigt par rapport à ses opinions.

Ces derniers jours, quelques faits d’actualité, m’ont conforté dans le fait que la bienveillance était de plus en plus rare et que les gens n’ont plus l’intelligence de débattre.

 

 

Il y a tout d’abord eu le Black Friday, où j’ai pu constater qu’une petite guerre faisait rage sur les réseaux sociaux entre ceux qui plébiscitent ce « vendredi noir » et ceux qui condamnent cette journée.
Pour ma part, je pense que tous les arguments méritaient d’être entendus. Je mets donc le curseur entre les deux positions. À mon sens c’est l’opportunité de pouvoir acquérir un produit que l’on recherchait tout en faisant des économies et c’est aussi l’occasion de faire des cadeaux de Noël en profitant des promotions. 
Parce qu’il faut se dire que pour les petits budgets, les périodes de soldes comme celle-ci sont les bienvenues.
Je ne parle pas d’acheter pour acheter. On peut très bien avoir besoin par exemple d’un manteau et plutôt que de se ruiner un autre jour c’est le moment idéal pour passer commande. Bien entendu ce n’est pas une raison pour dévaliser les boutiques, juste pour consommer. Je comprends donc que certaines personnes voient d’un mauvais oeil le Black Friday. 

 

Le principal problème ce n’est pas d’avoir des opinions divergentes mais de ne pas réussir à donner son avis sans se montrer agressif ou injurieux. Rien de constructif, qui pourrait faire avancer les débats et enrichir les individus.

 

 

On a également pu voir les esprits s’échauffer autour des gilets jaunes. Un sujet qui anime bien des discussions et qui une fois encore divise.
Ce n’est pas facile d’y voir clair et encore moins de dire qui a tord ou raison. La politique est clairement un domaine où les gens ont de plus en plus de mal à discuter sans que le ton ne monte.

Est-ce que je comprends le raz le bol ? Oui ! Est-ce que je trouve qu’il y a des choses aberrantes dans ce gouvernement ? Encore oui ! 
Pour autant bloquer ses concitoyens ne me parait pas la meilleure des méthodes et que dire des débordements ?  C’est bien là le risque face à un mouvement si peu structuré dont au final on ne comprends pas clairement les revendications.
Faire des banderoles insultants Macron n’a rien de constructif et à part déverser sa haine, cela ne fait pas avancer la situation. 

Je ne vais pas rentrer dans les détails, je ne suis pas là pour parler politique mais juste pour pousser un coup de gueule face à toute la haine qui sévit sur les réseaux sociaux.

 

Une copine blogueuse (Charliesugartown) a osé donner son avis au sujet de la manifestation contre les violences sexistes et sexuelles qui a eu lieu samedi. De nombreuses femmes lui sont tombées dessus sans même chercher à comprendre ses propos. J’ai du mal à voir comment on peut se dire féministe et ensuite insulter les autres femmes lorsqu’elles n’ont pas les mêmes opinions. 

 

 

Dès que l’on ouvre un réseau social, on tombe sur des gens qui sous couvert d’anonymat, cachés derrière une écran, attaquent sans raisons d’autres personnes. Ceux que l’on appelle les Haters sont partout et sont nombreux. 
Je pense que la télé-réalité et certaines émissions comme TPMP favorisent tout cela. Après tout quel est leur but, si ce n’est faire du buzz et attirer les téléspectateurs à coup de drama ? 

Antoine De Caunes a dit à juste titre lors d’une récente interview : « arrêtez de foutre de la merde dans la tête des gens »

La bienveillance n’est plus de mise et pour faire rire il faut se moquer. Seulement voilà, je n’adhères absolument pas à ce mode de fonctionnement. 

 

 

En revanche je me suis rendue compte que moi aussi je devenais irritable, impatiente, trop facilement agacée par les gens et dans le jugement. 

Mais la grande différence c’est que je ne vais pas insulter les personnes ou leur dire ce qui me déplaît chez eux. Je garde mon opinion très subjective pour moi. Sauf que mine de rien ça nous bouffe la vie. On ne s’en rend pas toujours compte mais cette négativité nuit à notre quotidien. Heureusement il reste des personnes formidables pour nous rappeler l’essentiel. Des personnes inspirantes qui donnent envie de suivre leur exemple.

Alors oui il y a des injustices dans ce monde et il y en a énormément et je pense que certaines méritent plus notre considération et notre investissement que d’autres. Constater que le travail ne paie pas à sa juste valeur, tant pis, cela reste matériel. Voir une fille qui a la critique facile, vulgaire au possible, réussir à travailler avec des marques qui ne t’ont jamais approché, ça fait râler mais cela use le moral pour rien.

C’est cette marque que l’on devrait blâmer. Chercher la visibilité à tout prix aux détriments de ses valeurs est devenu bien trop courant. C’est le monde dans lequel nous vivons maintenant. 

Je n’ai plus envie de me fatiguer à ruminer sur tout ça mais à faire mon propre chemin en étant en accord avec ma conscience.

 

Alors oui je sais ce texte est un peu décousu mais il me tient à coeur alors je vais le publier même si je le trouve brouillon. 

En conclusion, arrêtons de tout prendre trop à coeur et adoptons la zen attitude ;)

 

  Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez un commentaire via Facebook

comments

Partager:

5 Commentaires

  1. 28 novembre 2018 / 8 h 36 min

    Tu as expliqué tout ce que je ressens en ce moment. Tout le monde se tape dessus alors que nous devons tous nous écouter et accepter les différences d’opinions. Mettons nous un peu à la place de l’autre parfois et ayons des échanges constructifs !
    J’essaie de parler de zéro déchet avec certaines personnes de mon entourage et certains ne comprennent pas ma démarche mais nous avons des échanges et cela nous fait avancer.
    Je pense que les réseaux, la télé réalité, etc… a fait beaucoup de mal.
    Bref je vais pas commencez à entrer dans un débat ici mais merci Jess pour cet article
    Biz Jeny

    • Jess
      28 novembre 2018 / 8 h 39 min

      Je suis contente de voir que tu te retrouves toi aussi dans cet article. Oh oui cela a fait beaucoup de mal et j’ai bien l’impression que cela empire de jours en jours… Heureusement qu’il reste des personnes avec qui discuter sereinement ;) Je t’embrasse jolie Jeny

    • Jess
      4 décembre 2018 / 15 h 40 min

      Je ne suis pas certaine de comprendre le sens de ce commentaire ? Il m’est adressé directement ? Si c’est le cas je n’ai jamais dit que mon discours était constructif, je parle juste de mon ressenti.

      • 5 décembre 2018 / 21 h 01 min

        Je ne parlais pas du tout de toi mais des gens qui se permettent (bien cachés derrière un écran) de critiquer longuement dans de longs commentaires et qui en rajoutent pour le peu où on leur répond!

Laisser un commentaire